Atelier Cerf Volant Ally

Le plateau d’Ally : dans les airs et sous la terre, de belles découvertes

Notre aventure du jour se fera, non pas sur terre ou sur l’eau, mais… sous terre et dans les airs ! Autant vous dire que nos petits baroudeurs ont vécu des expériences étonnantes qui, pour sûr, les ont marqués. Allez, on vous embarque, direction le plateau d’Ally  en Haute Loire

Le plateau d’Ally

Le plateau d’Ally est un lieu étonnant et méconnu qui mérite pourtant bien le détour. A près de 1000 mètres d’altitude, le petit village d’Ally trône au centre de ce plateau riche en énergies et en ressources naturelles. A commencer par les éoliennes, idéalement placées qui fournissent de l’énergie avec grâce. Toujours dans le vent, les moulins, inactifs aujourd’hui, fourmillent ici pour le plus grand bonheur de nos yeux ébahis. Et sous terre, c’est la mine de la Rodde qui, si elle n’attire plus pour ses minerais depuis la fin du XIXème siècle, exerce tout de même un charme certain pour les visiteurs.

Dans les pas des mineurs

Et c’est d’ailleurs par la mine que nous démarrons notre visite, histoire d’être immédiatement plongés dans l’ambiance.

Mine plateau Ally

Petits et grands, nous nous équipons des pieds à la tête : bottes, cirés, et surtout casques, nous sommes tous les 4 prêts à nous glisser dans les entrailles de la mine, en suivant notre guide Sarah. Passionnées par ces lieux depuis quelques années, la jeune femme nous explique peu à peu les mystères de cette mine dont l’exploitation remonte à la période gallo-romaine, rien que ça !

Mine plateau Ally

Si les enfants ne saisissent pas tout à fait les noms des minerais que l’on venait y chercher (Plomb argentifère et Antimoine), ils comprennent néanmoins qu’on creusait pour des “cailloux qui brillent” (l’argent) et pour des rochers noir (l’antimoine qui servait dans l’antiquité de mascara – et de métal antifriction dans l’industrie ensuite).

Mine plateau Ally

Une fois les bases posées, nous pénétrons tous les 5 dans la mine : odeur, température, tous nos repères changent et les enfants, nullement impressionnés, prennent cette découverte comme un jeu. Tantôt on patauge, tantôt on essaie de ramasser des cailloux et toujours, on avance dans ces galeries impressionnantes et sécurisées qui, pour certaines, datent de l’exploitation gallo-romaine.

Mine plateau Ally

Notre guide adapte habilement son discours à nos petits aventuriers en expliquant par exemple la présence de filon par les couleurs et les reflets brillants.

Mine plateau Ally

A quelques dizaines de mètres sous terre, nous continuons notre progression jusqu’aux échelles qui vont nous permettre de remonter vers les galeries supérieures puis vers la sortie.

Mine plateau Ally

Une fois à l’air libre, nous poursuivons la découverte par un atelier “fouille et identification de minéraux”. Wagonnets, marteaux, tout est là pour parfaire l’ambiance. Nos petits baroudeurs se régalent à récolter et observer les cailloux que Sarah cassent sous leurs yeux. Eclats d’argent, de quartz et de mica, c’est une féérie de reflets brillants qui scintillent au soleil : on trouve de vrais trésors et les enfants (3 et 5 ans) repartent enchantés de leur visite !

Pause déjeuner à l’auberge paysanne d’Ally

Histoire de reprendre quelques forces avant la suite du programme, nous partons déjeuner à l’Auberge Paysanne d’Ally. Outre le fait que nous nous sommes régalés, ce restaurant mérite que l’on s’y arrête car il a la particularité de proposer uniquement des produits du terroir issus d’exploitations locales. Ce sont d’ailleurs des agriculteurs qui sont propriétaires et gèrent l’auberge. Nous avons trouvé le concept très sympa : on réduit le chemin du champ à l’assiette, une chouette initiative.

On joue avec le vent entre moulins et cerf-volants

Lestés d’un bon repas, nous nous mettons en route vers notre prochaine activité sur le plateau d’Ally. Nous commençons par la visite du moulin de Pargeat incroyablement bien maintenu. C’est bien simple, il a fonctionné jusqu’en 1935 et a conservé un mécanisme d’origine. Encore une fois, c’est un passionné qui nous guide dans ce bâtiment unique datant du début du XIXème siècle.

Moulin plateau d'Ally

Grâce aux éléments concrets les enfants comprennent assez facilement le principe de fonctionnement du moulin et en retiennent des anecdotes intéressante. Savez-vous par exemple d’où vient l’expression, “on y entre comme dans un moulin” ? Tout simplement parce que les moulins étaient rarement fermés : la fabrication de la farine dégageant beaucoup  de poussière, impossible pour le meunier de rester dans un espace clos, même en plein hiver. Démonstration à l’appui, nos graines de baroudeurs comprennent vite les petits détails de la vie du meunier. Un conseil si vous venez par là : ne passez pas à côté de la visite guidée qui vous éclairera de nombreux détails vraiment intéressants.

Moulin plateau d'Ally

Puis vient le moment de passer à l’action : notre guide passionné nous accompagne dans un atelier de fabrication de cerf-volant. Nos petits baroudeurs se mettent donc à l’ouvrage pour décorer, découper, fixer leur objet volant.

Atelier Cerf Volant Ally

Grâce aux conseils et au matériel adapté, ils parviennent à fabriquer chacun un cerf-volant qu’ils ont maintenant très envie de faire voler.

Atelier Cerf Volant Ally

Ca tombe bien, le vent souffle ici de manière quasi continue. On se place donc dans le champ à côté du moulin et les enfants apprennent les rudiments de la discipline.

Atelier Cerf Volant Ally

Très vite, ils comprennent le principe et se régalent à courir contre le vent pour faire voler leur petit engin.

Atelier Cerf Volant Ally

J’ai particulièrement aimé le principe de cet atelier ; fabriquer un cerf-volant et l’utiliser dans la foulée a quelque chose de très concret et très ludique. D’autant plus que nous avons fait tout cela dans un panorama absolument sublime, ce qui ne gâche rien !

Une petite baignade avant de repartir

Avant de quitter la Haute-Loire, nous redescendons du plateau vers le village de Lavoûte-Chilhac en plein cœur de la station de pleine nature Gorges du Haut-Allier. Nous profitons d’une petite baignade dans l’Allier au coeur du village situé entre Langeac et Vieille Brioude. Mais après une telle journée, les enfants sont maintenant crevés, prêts à profiter d’un peu de repos avant leur prochaine aventure en Auvergne.


auvergne nouveau mondefamillegorges de l'Allierhaute-loireRespirando

Céline Lacombe • 16 août 2016


Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié / Les champs requis sont marqués *

Live Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.