DSC04759

conditions du 21 janvier à 10h45

Le minage de dimanche a été annulé: les 25cm de neige annoncés avec du vent pour la nuit de samedi à dimanche ne sont pas tombés. Le froid et la neige sont arrivés dimanche matin, la pluie s’étant peu à peu transformée en neige on aurait pu espérer que la neige fraiche soit stable mais c’était sans compter sur le vent… Proposition de diagnostic en « zone montagne »:

Ancienne couche: en dessous de 1700m l’humidité a traversé tout le manteau neigeux, le froid a donc stabilisé cette ancienne couche. Malgré qu’il ait plu à toute altitude j’ai un « ? » pour au dessus (je supposai la même chose qu’en dessous mais hier lors d’un bref passage dans une contre-pente N.E j’ai trouvé une accumulation non transformée en profondeur). Donc pas bien sur de ce qui se passe au dessus de 1700m.

Nouvelle couche: Ca semblait donc bien parti avec le passage progressif de la pluie à la neige, mais hier ca soufflait +/- du Sud vers 40 à 60 km/h sur les crêtes, et le vent est annoncé plus fort aujourd’hui/ demain (dominance S.O) avec des chutes de neige. Autant dire que ca évolue trop vite pour faire un bilan, hormis de probables plaques a vent (au moins localisées), probables zones en glace (même quasi certain ca!). infos ici mardi soir.

Point au mardi soir: La dominance du vent a été sud ouest à Ouest, mais ca a bien « tourbillonné ». De visu, les pentes ouest sont généralement pelées (neige béton/glace), les pentes nord exposées (latéralement) au vent partiellement soufflées, on peut dire en gros que la neige se situe à peu près aux mêmes endroits qu’à la dernière chute de neige. La différence est que le risque semble plus marqué. Pour preuve le déclenchement naturel en face Est (Rochers de l’Hor), probablement cassure autour des 50 cm en comparant avec les piquets de clôture (probablement du a une chute de corniche); des petits départs causés par des skieurs en bas de couloirs nord aussi (env. 15 cm). Pas d’info sur le sud, mais on peut imaginer au moins des plaques sur les contrepentes E des couloirs. Comme la dernière fois, en creusant on trouve que la neige fraiche est relativement bien collée à la sous-couche, la zone fragile se situe entre la neige soufflée et celle qui ne l’est pas plus en profondeur, avant la couche dure.

DSC04759

Concernant la relation entre la direction du vent et les zones « a risque », je vous propose de jeter un œil à ce schéma d’ Alain Duclos, très intéressant (source ici: http://duclos.transmontagne.pagesperso-orange.fr/article_vent.htm )

Image31


François Lesca • 21 janvier 2013


Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié / Les champs requis sont marqués *

Live Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.