Canoe-kayak-paddle-loire-GregoryROHART-13-1024x684
2

Canoë kayak et paddle sur la Loire

Plus de 700 cours d’eau sillonnent la Haute-Loire, parmi eux, l’Allier et la Loire, le plus grand fleuve de France qui prend sa source sur le versant sud du mont Gerbier-de-Jonc. Il n’est bien entendu pas question de descendre la totalité de la Loire. Je vais à Vorey, petite commune de 1500 habitants située à 25 km au nord du Puy-en-Velay bien connue des marcheurs et des pélerins désireux de rejoindre le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.kayak sur la Loire

6 km de descente au fil de la Loire

Avec mes amis Aurélie et Mathieu, je retrouve Jérôme Feybesse de l’école de pagaie du Velay dont les locaux sont situés à la confluence de la Loire et de l’Arzon, un de ses affluents. Le programme de la matinée : descendre la Loire sur 6 km. Pour nous trois, ça sera en kayak. Deux familles sont également de la partie. Tous choisiront également le kayak sauf la plus petite qui sera sur le canoë avec Jérôme.

Canoe-kayak-paddle-loire-GregoryROHART-2

Contrairement à l’Allier ou à la Loire supérieure, cette portion de 6 km de classe 2 entre la base nautique et le camping de Pra de Mars est accessible aux plus jeunes dès lors qu’il savent nager 20 mètres me confiera Jérôme.

kayak sur la Loire

Nous voilà partis sur l’Arzon pour un premier apprentissage sur l’usage de la pagaie, comment ramer, tourner et lire le courant. Tout le monde s’en sort à merveille. Certains enfants même mieux que les grands. La Loire nous tend ses bras.

kayak sur la Loire

Ayant déjà descendu des rivières de classe 4 en canoë et en kayak, je ne suis pas sur la Loire pour vivre de grandes sensations. L’intérêt est ailleurs. Les berges bordées de saules et d’aulnes aussi appelés vergnes, arbre qui aurait donné son nom à l’Auvergne, sont magnifiques. Je lève souvent la tête pour regarder le paysage. Nous croisons souvent des pêcheurs. En une demi-journée, le temps semble s’être suspendu au rythme lent de la Loire. C’est magique. Une belle parenthèse enchantée.

kayak sur la Loire

Jérôme fait de nombreux arrêts pour conter l’histoire de la Loire : ses crues, son origine, ses histoires. Les enfants ont passé leurs premiers rapides avec succès. A la fin de la descente, ils ont même fait des sauts depuis un rocher. Un large sourire illumine leurs visages. Tout le monde est ravi.

Canoe-kayak-paddle-loire-GregoryROHART-15

Jérôme propose aussi des descentes à la journée de 11 ou 15 km avec lui ou en solo en louant les embarcations. Le Graal sur le Loire : une descente itinérante de 72 km jusqu’à Aurec sur Loire en 3 ou 4 jours avec des nuits en camping ou en bivouac pour faire comme les amérindiens. Une belle aventure c’est sûr pour petits et grands…

Canoë sur la Loire

Initiation au stand-up paddle

Je suis surpris d’apprendre que la descente de la Loire sur 6 et 11 km est aussi réalisable en stand-up paddle. Je pensais qu’on ne pouvait en faire qu’en mer ou sur des lacs mais certainement pas en eaux-vives. Contrairement au canoë ou au kayak, une solide initiation de deux heures est nécessaire. Il faut déjà garder l’équilibre sur la planche en se positionnant au centre les jambes bien écartées. ça c’est facile. Mais la technique de rame n’est pas si évidente. « Il faut prendre le coup de pagaie » comme dirait Jérôme.

Paddle sur la Loire

Apprendre à ramer droit pour commencer. Car en ramant d’un côté, la planche à tendance à tourner de l’autre. Pour éviter ce que les adeptes appellent le row, il faut ramer au plus près de la planche en positionnant sa main haute sur la poignet et son autre main sur la pagaie de façon à ce qu’elle soit le plus verticale possible.

Une fois la technique acquise, la Loire n’attends que les paddlers. La prochaine fois pour Aurélie, Mathieu et moi car notre séjour se termine.

paddle sur la Loire

Et du 2 roues aussi

Jérôme étant aussi moniteur VTT, l’école de pagaie du Velay propose aussi des activités sans pagaie comme le VTT ou le Dirtscoot, une trotiennette tout-terrain. Là l’idée est simple : dévaler les pentes du GR40 ou de la voie de la Galoche. Une approche moins bucolique que la descente de la Loire mais à coup sûr tout aussi plaisante.

paddle sur la Loire

Toutes les infos sur http://www.velay-eaux-vives.fr/


AuvergneAvergne Nouveau MondeCanoéeau vivehaute-loireLoirepaddleRespirandostation pleine naturevelay

Grégory Rohart • 18 juillet 2016


Article précédent

Article suivant

Commentaires

  1. Gallien 1 septembre 2016 - 18 h 09 min Répondre

    Qui n a pas fait une descente de la Loire en canoë, ne connaît pas la Loire, ses gorges et vallées, sa vraie nature, ses coins secrets, ses méandres, sà voix, les poissons, oiseaux et libellules qui l’habitent. La Loire est belle et sauvage, elle se laisse approcher aussi , ici en Haute-Loire

  2. Grégory Rohart 1 septembre 2016 - 18 h 50 min Répondre

    Voilà qui est bien dit. Un petit paradis en somme.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié / Les champs requis sont marqués *

Live Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.