IMG_0222_SMALL
3

Vivre comme une famille de trappeurs le temps d’une nuit dans les cabanes du Guéry

Aujourd’hui, nous partons vivre une expérience extraordinaire, nous en parlons depuis des semaines, les enfants ne cessent de nous le demander : quand va-t-on enfin dormir dans la cabane ? Nous voilà au jour J, à Cap Guéry, a quelques trente cinq minutes de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, prêts à troquer notre confort habituel pour une expérience qui sort de l’ordinaire… Vous nous suivez ?

Préparation du matériel

Pour commencer, nous nous sommes préparés : on ne fait pas ses bagages de la même manière quand on part à l’hôtel ou quand on part dormir au fond des bois.
Sur ce sujet, Olivier du Cap Guéry est de très bon conseil : il nous explique, avant notre arrivée, le principe des cabanes et ce dont nous aurons besoin. L’idée est de créer une véritable expérience en pleine nature, de celles qui fabriquent des souvenirs pour la vie, histoire de rompre avec son quotidien. Du coup, point d’eau ni d’électricité, mais à la place, un bon poêle à bois, des toilettes sèches, un réchaud costaud, une casserole et une petite cantine. (Et si besoin, une douche et un point d’eau à 500 mètres)
Nous embarquons donc avec nous, sacs de couchage, de quoi manger, de l’eau et de quoi s’éclairer (bois et gaz sont fournis). Et nous voila partis à l’aventure !

Découverte de notre cabane pour la nuit

Dormir en cabane au GuéryBien sûr, les cabanes (il y en a deux pour le moment) sont bien cachées au fond des bois. On y accède par un chemin (500 mètres environ) enneigé en forêt, la magie commence….

Dormir en cabane au Guéry
Les enfants sont ravis et bien sûr au comble de l’excitation de marcher vers leur repaire pour la nuit. Quand nous arrivons : explosion de joie pour les enfants et, il faut l’avouer, béatitude tout aussi partagée chez les parents ( oui, nous sommes de grands enfants).

Dormir en cabane au Guéry
On entre dans notre cabane en rondins : à l’intérieur, confort cosy et simple, nous sommes sous le charme de cette atmosphère chaleureuse. Un canapé lit, des lits superposés et une belle table, nous serons bien installés pour la nuit ici…

Notre nuit dans la cabane du Guéry

Une fois les affaires déposées, on en vient très vite aux choses essentielles : allumer une bonne flambée (la température est en train de descendre), avoir les lampes sous la main car le jour baisse vite lui aussi, installer les nids douillets des enfants pour la nuit.

Dormir en cabane au GuéryEn parlant des enfants, nos oursons facétieux s’en donnent encore à coeur joie de jouer dans la neige. Il n’y a pas à dire, dormir en pleine nature est un moyen certain de faire passer du temps dehors à nos enfants.

Dormir en cabane au Guéry

Une fois rassasiés de grand air, les enfants rentrent et nous nous retrouvons tous les quatre à l’intérieur, chacun vacant à ses occupations, mais réunis dans 16 mètres carrés, on se sent tout de suite plus proches !

Dormir en cabane au GuéryLa cabane s’est vite réchauffée (une petite heure) et nous sommes prêts à passer à table.

Dormir en cabane au Guéry
Il ne faudra pas bercer les enfants très longtemps ce soir avant qu’ils ne s’endorment, la tête pleine de la magie des lieux.

Rencontre matinale avec un pêcheur au lac du Guéry

Au matin, et après une bonne nuit dans le grand silence, c’est avec un petit pincement que nous quittons notre havre de nature perdu dans les bois. Mais d’autres aventures nous attendent, à commencer par un petit tour au lac du Guéry (à 500 mètres de notre cabane) où nous avons la chance de croiser un pêcheur installé là depuis les premières lueurs de l’aube.

Pêche blanche Guéry

Il nous montre ses trous dans la glace, car ici, on pratique la pêche au trou. Les oursons sont enchantés de leur découverte matinale.

Pêche blanche Guéry

C’est sûr, il ne faudra pas les prier pour revenir dans le coin. Nous non plus d’ailleurs, la tête encore pleine de ce moment hors du temps de partage nature en famille.

Pêche blanche Guéry

Info pratique : les cabanes seront à nouveau ouvertes pour les réservations à partir du 1er mar 2016 sur les site de Cap Guéry


auvergne nouveau mondeBivouacCabanefamilleGuérylacMassif du sancymontagneneigeparc naturel régional des Volcans d'Auvergnepuy de dômevolcan

Céline Lacombe • 21 mars 2016


Article précédent

Article suivant

Commentaires

  1. Caroline Chouvy 22 mars 2016 - 9 h 20 min Répondre

    A tester en famille en mode ourson ou bien en « week-end amoureux » .. ca marche aussi … hein Olivier ? !!

  2. krauze 5 septembre 2016 - 10 h 54 min Répondre

    Qu’est ce qu’elle donne envie cette cabane ! Un petit nid douillet, le rêve pour les parents comme pour les enfants !!!!

    • Céline 6 septembre 2016 - 11 h 32 min

      Oui, c’est vraiment à tester, été comme hiver ! On a tous les 4 adoré !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié / Les champs requis sont marqués *

Live Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.